icône Rehaussement de poste catégorie 1 - SICHU

À compter du 3 septembre 2019, le CHU de Québec – Université Laval offre à toutes ses infirmières (incluant AIC), ses infirmières auxiliaires et inhalothérapeute détentrices d’un poste de le rehausser jusqu’à concurrence d’un temps complet. Par exemple, une infirmière détentrice d’un poste 8/14 de nuit en médecine pourra rehausser son poste en un 9/14 ou un temps complet de nuit dans la même unité.


FAQ

Non, il est possible de le faire sur une base temporaire en rehaussant ses disponibilités pour la durée de mon engagement.

Non, le rehaussement se déroule sur une base volontaire. Il est de la responsabilité de la personne salariée désirant rehausser son poste d’en faire la demande.

La demande de rehaussement s'effectue par un formulaire en ligne disponible dans le Portail RH au portailrh.chudequebec.ca. Si vous avez des difficultés à vous connecter, un agent du Centre de service en ressources humaines pourra vous accompagner (poste 86667).

Le processus de rehaussement est effectué en continu à l’exception des périodes de suspension.

Oui.

Le rehaussement de poste sera effectif à compter de la sortie de l’horaire de travail qui suit sa demande à l’exception des personnes salariées en absence (exemples : congé maternité, parental, assurance salaire, etc.).

En fonction de la nouvelle convention collective en vigueur depuis le 10 octobre 2021, le gestionnaire doit accepter le rehaussement demandé par la salariée dans son centre d’activité et sur son quart de travail.

Puisque la personne salariée est rehaussée sur son poste, le rehaussement devrait s’effectuer au prorata des heures et selon les éléments constitutifs du poste (ex : selon la même proportion d’heure dans chaque centre d’activités prévu au poste ou pour chaque quart de travail).

Pour toutes questions relatives au rehaussement, le gestionnaire peut contacter le centre de service en ressources humaines en soumettant un billet sur le Portail RH ou en joignant le poste 86667.

Le numéro de poste change seulement s’il y a un changement de statut de temps partiel à temps complet. Ainsi, si une personne salariée rehausse son poste de 8/14 à 9/14, le statut temps partiel demeure et le numéro de poste restera le même.

Oui, une personne salariée en absence (maternité, parental, CNESST, etc.) peut faire une demande, mais le rehaussement sera effectif lors du retour au travail. Le rehaussement est néanmoins définitif et la personne salariée ne pourra pas changer son choix d’ici à son retour au travail.

Oui, les détentrices d’un poste composé à temps partiel qui choisissent de rehausser le nombre d’heures prévues à leur poste voient ces heures ajoutées dans le centre d’activités où s’exerce le plus grand nombre de jours de travail de leur poste,  tel qu’indiqué lors de l’affichage du poste.

Oui, les détentrices d’un poste à temps partiel rotatif qui choisissent de rehausser le nombre d’heures prévues à leur poste voient ces heures ajoutées à leur poste tout en conservant le caractère rotatif de leur poste soit : jour-soir ou jour-nuit.

Dans le formulaire en ligne, la personne salariée devra choisir entre un rehaussement sur son poste anticipé ou son ancien poste. Il n’y a pas de modification possible par la suite si la personne salariée se désiste de son choix.

Oui, le rehaussement se fait sur le poste présentement à l’essai. Si la personne salariée désire rehausser le poste sur lequel il a un droit de retour, elle devra se désister du poste à l’essai.

Oui et la personne salariée qui bénéficie déjà d’un congé partiel sans solde le conserve. La personne salariée qui désire se prévaloir d’un nouveau congé doit en faire la demande à son supérieur qui l’analysera par la suite.

Les CEPI ne sont pas visées par l’exercice de rehaussement, mais elles ont la possibilité de travailler à temps complet jusqu’à l’obtention d’un poste permanent à temps complet ou à temps partiel.